Le retour de D&D

Forum créé pour se concerter sur l'évolution du jeu de rôle au fil des ans.
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Drakéide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Donjon 2
Admin
avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 01/09/2012
Age : 22
Localisation : Derrière l'écran du maître.

MessageSujet: Drakéide    Dim 9 Sep - 13:15

Guerriers fiers et honorable, nés du sang d'un ancien dieu dragon

TRAITS RACIAUX
Taille moyenne : 1,85 m à 2 m
Poids moyen : 110 à 160 kg

Bonus aux caractéristiques :
Force +2, Charisme +2
Catégorie de taille : moyenne
Vitesse de déplacement : 6 cases
Vision : normale

Langues : commun, draconique
Bonus aux compétences : +2 en Histoire, +2 en Intimidation
Fureur drakéide : lorsque vous êtes en péril, vous bénéficiez d'un bonus racial de +1 aux jets d'attaque.
Héritage draconique : votre valeur de récupération est égale au quart de vos points de vie maximums + votre modificateur de Constitution.
Souffle de dragon : vous pouvez utiliser souffle de dragon en tant que pouvoir de rencontre.


Nés pour combattre, les drakéides appartiennent à une race de mercenaires errants, de soldat et d'aventuriers. Il y a longtemps, leur empire combattait pour la domination absolue du monde. Mais à présent, il ne reste que quelques clans déracinés, composés de fiers guerriers, pour transmettre les légendes de leur glorieux passé.


Jouez un drakéide si vous voulez...

¤ ressembler à un dragon.

¤ être un fier héritier d'un empire déchu.

¤ cracher de l'acide, de l'électricité, du feu, du froid ou du poison.

¤ être membre d'une race qui préfère les classes de guerrier, maître de guerre et paladin.


Description

Les drakéides ressemblent à des dragons humanoïdes. Couverts d'une peau écailleuse, ils ne possèdent pas de queue. Grands et bien bâtis, ils atteignent souvent les deux mètres de haut pour 150 kg. Leurs pieds et leurs mains comptent trois doigts et un pouce, pourvus de solides griffes, aiguisées comme des serres. La tête d'un drakéide est constituée d'une gueule arrondie, d'arcades soucilières prononcées, ainsi que de collerettes caractéristiques, aux joues et aux oreilles. Derrière les sourcils, ils possèdent une crête d'écailles effilées, de différentes tailles, qui ressemblent à des cheveux épais et noueux. Leurs yeux ont des nuances de rouge ou d'or.
Les écailles des drakéides sont généralement écarlates, dorées, rouille, ocre, bronze ou brunes. Il est très rare que leur couleur corresponde à celle d'un dragon chromatique ou métallique. De plus, elle ne donne aucune indication sur le type de souffle utilisé. La plupart des drakéides ont de fines écailles qui couvrent la plus grande partie de leur corps, ce qui donne à leur peau l'apparence du cuir. Les avant-bras, les épaules, les cuisses, les chevilles et les pieds sont dotés de plus grandes écailles.
Les jeunes drakéides grandissent plus vite que les enfants humains. Ils savent marcher quelques heures après leur éclosion et, dès l'âge de 3 ans, ils sont déjà aussi grands qu'un humain de 10 ans. Ils atteignent l'âge adulte à 15 ans et vivent aussi longtemps que les humains.


Jouer un drakéide

Aux yeux d'un drakéide, l'honneur est plus important que la vie elle-même, tout particulièrement dans le comportement adopté au coeur de la bataille. Les adversaires doivent toujours être traités avec respect et politesse, même s'ils s'avèrent être les pires scélérats. Et si la prudence et la discrétion sont les clés de la survie au combat, la peur est une maladie et la couardise un échec moral.
L'importance donnée à l'honneur s'exprime dans tous les aspects de la vie d'un drakéide, si bien qu'il n'y a pas pire infamie que de manquer à sa parole. Il choisit donc ses mots avec soin et assume toujours la responsabilité de ses actes comme de leurs conséquences.
Une autre facette de cet honneur, c'est la recherche perpétuelle de l'excellence. Les drakéides ont soif d'apprendre, mais ils détestent échouer. Ils se donneront donc à fond avant d'envisager l'abandon. La maîtrise d'une capacité ou d'un art est généralement le but ultime de toute une vie. Toute personne qui partage cette recherche de la perfection gagnera le respect d'un drakéide, peu importe sa race.
Leur dévouement au service de l'honneur et de l'excellence est souvent perçu comme une forme d'arrogance et de mépris. Il faut dire que les drakéides sont très fiers de leurs exploits passés et présents. Et pourtant, ils peuvent facilement admirer ceux des autres races. Ainsi, même si l'empire de Bael Turath était l'ennemi d'Arkhosia (l'ancien empire drakéide), ils considèrent les tieffelins comme des compagnons ou des adversaires de valeur, et admirent leur force et leur ténacité.
Les drakéides partent à l'aventure pour prouver leur valeur et bâtir leur renommée. Ils rêvent tous de parvenir au sommet de leur art, de participer à des quêtes légendaires, et de devenir le héros dont on contera les exploits des générations durant.

Traits de caractère des drakéides : fiables, fidèles, fiers, nobles, obstinés, perfectionnistes, réservés, traditionnalistes

Noms masculins : Arjhan, Balasar, Bharash, Donaar, Ghesh, Heskan, Kriv, Medrash, Nadarr, Patrin, Rhogar, Shamash, Shedinn, Torinn

Noms féminins : Akra, Biri, Daar, Harann, Kava, Korinn, Mishann, Nala, Perra, Raiann, Sora, Surina, Thava


Aventuriers drakéides

Voici trois exemples d'aventuriers drakéides.
Bharash est un maître de guerre qui dirige un groupe d'aventuriers en quête de richesse et de gloire. Inspiré par les histoires des anciens héros d'Arkhosia, il suit son destin au coeur des batailles, et rêve de diriger une armée légendaire contre une horde d'orques ou d'hobgobelins. Il se contente pour le moment de coordiner des raids plus modestes contre les forces du mal, qu'il affronte dans les donjons et les ruines. Il révère Bahamut, comme le dieu de l'honneur.
Harann est une guerrière entièrement dévouée à la maîtrise de son arme de prédilection : l'épée bâtarde. Elle se lève tôt tous les matins pour s'entraîner et cherche en permanence à maîtriser de nouvelles techniques. Cette recherche de l'excellence ne se limite pas à ses seules compétences martiales, car ses efforts forgent également son caractère. Tant et si bien que, lorsqu'elle sera au sommet de son art, elle estimera avoir atteint la perfection.
Donaar est un paladin d'Erathis, le dieu des villes et de la civilisation. Convaincu que le destin de son peuple est de renaître de ses cendres de son ancien empire pour en créer un nouveau, il veut apporter sa pierre à l'édifice. Pour se rappeler son héritage, Donaar porte autour du cou un morceau de l'oeuf dont il est issu. Même si pour lui le pillage de donjons est une perte de temps, cela lui permet parfois d'exhumer un souvenir d'Arkhosia. Et ces objets auront évidemment un rôle à jouer dans la fondation d'un nouvel empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-de-sylwuu.forum-canada.net/
 
Drakéide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yenster Nordrake, Drakéide.
» [Race] Les Drakéides
» Membres du groupe
» Hall des Héros
» Rebelottage Ensorceleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le retour de D&D :: Manuels pour PJ :: Races de personnage-
Sauter vers: